les UTEP

Comme toute nouvelle construction, Calais Port 2015 doit respecter des normes strictes actuelles en matière de qualité de rejet d’assainissement des eaux pluviales. Aussi, l’extension du port en construction a été divisé en 5 bassins versants, et chaque exutoire à la mer se termine par une UTEP (Unité de Traitement de Eaux Pluviales) enterrée avant rejet à la mer.

A chaque orage ou pluie d’importance, les eaux collectées coulent sur les surfaces revêtues, les nettoyant au passage de leurs potentiels polluants (traces d’hydrocarbures) et des fines emmenées par les vents. L’UTEP se compose ainsi d’un débourbeur (pour piéger les matières en suspension) et d’un séparateur à hydrocarbure, le tout étant adapté à la surface concernée, très important pour chaque bassin.


Ces ouvrages devront être surveillés et entretenus tout au long de leur durée de vie
pour garantir les critères de qualité de rejet exigés par l’autorité environnementale.